Jusqu'à -40% sur TOUT le site pour le Cyber Monday / Fin de l'offre à minuit
régime alimentaire pour cheval

Quel régime alimentaire adopter pour votre cheval ?

de lecture - mots

Le cheval est un animal domestique destiné à plusieurs usages. Au même titre que le chien et le chat, il est capable de cohabiter avec l’homme et de le reconnaitre comme son maître. Ceci n’est possible qu’à condition qu’il soit bien dressé. Cependant, pour que l’étalon soit en bonne santé et vigoureux, il importe de lui apporter une alimentation équilibrée. Dans ce cas, se référer à un vétérinaire peut s’avérer être bien utile pour savoir quel aliment donné à son cheval.

Adopter un régime à base d’herbe

L’herbe est bien évidemment l’alimentation la plus adaptée pour le cheval étant donné que c’est un animal herbivore. Si vous êtes un propriétaire de chevaux, vous devez vous assurer de la disponibilité de l’herbe verte et fraîche.

Dans ce cas, le fait de disposer vos chevaux en plein air dans un pré par exemple peut permettre de mettre à leur disposition gratuitement et en abondance cet aliment naturel. En complément à ce régime alimentaire, vous pouvez ajouter des produits vétérinaires naturels. Ceci permettra à vos chevaux de diversifier leur alimentation en goutant à d’autres préparations.

Étant donné que le cheval possède un estomac assez fragile, il serait préférable de limiter sa ration d’herbe par jour. La raison est que lorsque le cheval ingurgite un peu trop de cet aliment de la nature, celui-ci risque de faire une fourbure.

Adopter un régime à base de fourrages

Le fourrage est un ensemble de produits végétaux destinés à l’alimentation de plusieurs animaux domestiques y compris le cheval. Il peut être constitué de foin, de maïs, de l’avoine, du trèfle, de la luzerne, etc. Ceux-ci proviennent de différentes plantes.

Le fourrage le plus consommé par le cheval est le foin. Ces herbes séchées doivent être de bonne qualité afin de garantir la santé de vos étalons. Si ceux-ci en deviennent friands, vous avez la possibilité d’en stocker sur place dans votre écurie afin de ne pas en manquer.

Cependant, vous devez absolument éviter de faire manger du foin rempli de poussière à votre cheval au risque de le rendre malade. Une attention particulière doit être alors accordée à l’alimentation de l’équidé pour qu’il se développe harmonieusement. Faire manger du foin ou d’autres fourrages à vos chevaux est donc une option de régime alimentaire qui s’offre à vous.

Adopter un régime à base de grains

Les grains sont des fruits comestibles issus de plantes graminées. Même s’il ne s’agit pas d’un produit naturel, le grain peut être intégré au régime alimentaire des chevaux.

Cet aliment est souvent constitué de blé, de maïs, de mil, de riz, de millet, de céréales, etc. Le grain peut être de ce fait considéré comme un aliment riche et varié, parfaitement adapté aux besoins nutritionnels du cheval. Dans le cas où vous décidez d’opter pour ce régime alimentaire, vous devez le donner en petite portion à vos étalons.

Votre objectif en prenant cette précaution, doit être de donner une quantité de grains proportionnelle aux besoins énergétiques de votre cheval. Plus ceux-ci seront utilisés dans différentes activités telles que la course de chevaux ou les randonnées, plus ils auront besoin de manger les grains.

Adopter un régime à base de concentrés

C’est un régime alimentaire assez spéciale pour les chevaux, car il est constitué de plusieurs aliments comme les céréales, les fourrages, les vitamines les minéraux et bien d’autres encore.

En donnant les concentrées à vos chevaux, vous leur garantissez une alimentation complète et riche. Ce régime alimentaire est souvent adopté pour renforcer l’apport en énergie des chevaux fatigués ou vieux. Il peut s’agir par exemple des chevaux de courses ou encore des juments en pleine gestation. En optant pour les concentrés, vous êtes sûr de redonner vie à vos équidés afin qu’ils puissent courir ou gambader énergiquement de nouveau à l’aire libre.

Adopter un régime à base de fruits et légumes

C’est aussi une option d’alimentation à prendre en compte si vous être propriétaire de plusieurs chevaux. En effet, en plus de l’herbe, du foin, des fourrages et des grains, vous avez la possibilité d’ajouter des fruits et légumes à l’alimentation de vos protégés.

Si l’on tient compte du fait que les fruits sont riches en sels minéraux et les légumes en protéines, il est tout à fait logique de les intégrer à l’alimentation du cheval. De ce fait vous pouvez donner sans crainte à vos étalons des restes de fruits et légumes en guise de récompense à une tâche effectuée afin de varier leurs repas.

Les choux, les carottes, les poivrots, les pommes de terre, les fougères, les bananes, les oranges sont alors les bienvenues. Toutefois, il faut éviter de leur en donner beaucoup au risque qu’ils deviennent obèses et qu’ils ne puissent plus bien courir ou sauter.

N’oubliez surtout pas, en complément de tous ces régimes alimentaires précités, de faire boire de l’eau à vos chevaux. Ceci est indispensable étant donné que le cheval au même titre que l’être humain a besoin d’être hydraté. Il est également important de préciser que l’eau qui doit servir d’abreuvage à vos chevaux doit être propre et fraîche.