Profitez de 10% de réduction avec le code JUIN10
construction manege equestre

Construction d'un manège équestre : évitez ces erreurs courantes !

de lecture - mots

Un manège équestre est un espace intérieur dédié au travail des chevaux. Il permet également de recevoir ou de donner des cours d'équitation. Que ce soit pour une utilisation personnelle ou professionnelle, la construction d'un manège équestre n'est pas une tâche facile. Lors de la construction de ce type d'espace, certains ignorent des paramètres importants et commettent de nombreuses erreurs qui peuvent impacter négativement la qualité de l'installation. Si vous envisagez de construire un manège équestre, voici quelques erreurs que vous devez éviter de commettre.

Ne pas prévoir un manège suffisamment grand pour vos besoins

Un manège équestre est un bâtiment couvert destiné à l'équitation. En cas d'intempéries, cette surface couverte permet aux cavaliers amateurs et professionnels de travailler confortablement avec leurs chevaux. Pour profiter pleinement de cet espace, il est important de bien le construire. Si vous souhaitez investir dans un manège équestre, vous devez tenir compte de nombreux paramètres. Parmi les paramètres les plus importants, on retrouve les dimensions du manège équestre. En effet, l'utilisation des chevaux nécessite un espace suffisamment grand. Si vous ne prévoyez pas un grand espace pour votre manège, le lieu ne sera pas assez confortable pour vos chevaux.

Vous serez donc obligé d'entreprendre des travaux d'extension du manège à l'avenir pour l'adapter à vos besoins. La taille standard d'un manège équestre est de 20 x 60 m. Ces dimensions correspondent à la taille d'un manège olympique. Ce type de manège est adapté pour le travail polyvalent, le dressage ou le travail à pied. Si vous disposez d'un grand espace, vous pouvez augmenter la largeur de votre manège équestre. Si vous souhaitez créer un espace clos destiné à l'instruction et à la mise en confiance des cavaliers débutants, vous pouvez opter pour une dimension de 20 x 40 m.

Ces dimensions sont également adaptées pour le débourrage des jeunes chevaux. Pour le dressage des poneys, un manège de 15 x 20 m est largement suffisant. En ce qui concerne la hauteur, elle doit être comprise entre 4 et 5 m. Une hauteur de 3,5 m est adaptée pour les manèges réservés aux poneys. Si vous prévoyez de construire un manège très vaste, n'oubliez pas de tenir compte du phénomène d'écrasement en augmentant la hauteur de l'arène. Vous pouvez en savoir plus sur les différents manèges équestres qu'il est possible d'aménager en demandant conseil à un professionnel de la stabilisation des sols équestres.

différents manèges équestres

Négliger les caractéristiques du sol de votre manège

La piste d'un manège équestre est très sollicitée, surtout en hiver. La fréquence d'utilisation de la piste a un impact considérable sur le sol. Si vous négligez les caractéristiques des sols de votre manège équestre, ces derniers vont rapidement se dégrader. Pour supporter efficacement les charges, le sol d'un manège équestre doit être durable. Il ne doit pas être trop profond ni trop ferme pour faciliter le déplacement des chevaux. La qualité du sol d'un manège équestre dépend principalement de la couche de surface. Encore appelée couche de travail, la couche de surface est directement en contact avec les pieds des chevaux.

Les couches de travail en sable sont très utilisées dans les manèges équestres. Pour choisir le meilleur type de sable, vous devez tenir compte de l'usage principal de votre manège. Par exemple, si la surface d'équitation est dédiée à la pratique du saut d'obstacles, vous pouvez choisir la tangue. Les sables fins industriels roulés sont adaptés pour les manèges à usage quotidien et intensif. Ils sont très souples et ont une bonne portance. Il existe également des couches de travail en copeaux, en caoutchouc, en granulat de pneus, etc. Avant d'installer la couche de surface de votre manège équestre, il est important d'étudier le sol naturel du lieu à aménager.

Cette étude vous permettra de déterminer la nature du sol et de savoir s'il est nécessaire de réaliser une fondation. Dans le cas où la réalisation d'une fondation n'est pas nécessaire, on peut simplement compacter le sol naturel ou opter pour un traitement à la chaux ou au ciment. Les dalles de stabilisation occupent une place importante dans la structure des sols équestres. Elles assurent la durabilité de ces derniers et améliorent leur souplesse. Elles favorisent aussi un drainage efficace. Avec des dalles de stabilisation de bonne qualité, les risques d'affaissement du sol ou de remontée des fondations sont réduits.

Sous-estimer le coût des matériaux et de la main-d'œuvre

La construction d'un manège équestre implique de nombreuses dépenses. Ces dernières sont liées à l'achat des matériaux et à la main-d'œuvre nécessaire pour la réalisation des travaux. Avant de se lancer dans ce projet, de nombreuses personnes n'estiment pas correctement leurs dépenses. Certaines sous-estiment même les coûts des travaux. Si vous sous-estimez le coût de la construction de votre manège équestre, vous aurez certainement à faire des dépenses supplémentaires. Si vous ne parvenez pas à compléter votre budget initial, cela peut même entraîner l'interruption des travaux.

Le budget nécessaire à la construction d'un manège équestre dépend de la surface à aménager et des spécificités techniques de l'installation. Pour estimer le coût de votre manège équestre, vous devez tenir compte des dépenses liées aux travaux de structure du bâtiment et de pose de la couche de travail. Ne commettez pas l'erreur de sous-estimer les frais liés à l'éclairage et au système d'arrosage de votre manège équestre. Enfin, n'oubliez pas d'évaluer le coût de la construction des fondations si nécessaire. Pour estimer correctement le coût de la construction de votre manège équestre, l'idéal est de demander un devis à un professionnel.

Construction d'un manège équestre

Choisir un emplacement inapproprié

Pour votre projet de construction de manège équestre, le choix du bon emplacement est capital. Pour construire leur manège équestre, beaucoup de personnes privilégient les beaux cadres avec un magnifique paysage environnant. Il peut par exemple s'agir d'un espace situé au pied d'une colline, sur une pente de montagne ou sur un chemin des eaux de ruissellement. Vous pouvez aussi être tenté par ces types d'emplacements. Néanmoins, en installant votre manège équestre dans des endroits pareils, vous pouvez être confronté à des problèmes de drainage en période de pluies.

En effet, quand il pleut, l'eau de ruissellement circule des points hauts vers les points bas. Ainsi, les manèges équestres situés au niveau d'une zone basse peuvent s'inonder. Pour installer votre arène d'équitation, vous devez par conséquent choisir un emplacement approprié. Vous pouvez notamment choisir un endroit situé sur le sommet d'une colline ou au-dessus d'une pente naturelle. Si vous souhaitez ouvrir votre manège équestre au public, choisissez un endroit proche d'un centre urbain pour permettre à votre clientèle d'y accéder facilement.

Planifier un aménagement déséquilibré

L'aménagement d'une surface d'évolution équestre couverte implique de nombreux éléments. Une erreur courante commise par les constructeurs de manèges équestres est la planification d'un aménagement déséquilibré. Ces derniers concentrent souvent leurs efforts sur la mise en place de la toiture et la composition du sol. Cependant, ces deux éléments ne suffisent pas pour garantir le confort des chevaux. Pour un aménagement efficace, en plus de réaliser correctement les travaux liés au sol et à la toiture, vous devez organiser correctement l'espace.

Séparez les dortoirs, la douche pour chevaux et la sellerie de l'espace de travail. Pensez également à la ventilation de votre manège équestre. Cette ventilation doit être bien conçue et adaptable aux conditions climatiques pour garantir aux chevaux un confort optimal durant toute l'année. Pour l'aménagement de votre manège équestre, n'oubliez pas de prévoir des équipements importants comme les taquets d'obstacles, les montoirs, les lettres de dressage ou les cônes. Les accessoires d'entretien tels que la pelle à crottins ou le balai d'écurie sont aussi importants.

erreurs à éviter manège équestre

Oublier la sécurité dans votre manège

Dans un manège équestre, il est primordial d'assurer la sécurité des chevaux et des cavaliers. Les portes sont des éléments de sécurité indispensables dans n'importe quel manège équestre. La réglementation impose la présence de deux portes pour ce type d'espace. L'une des portes sert d'entrée et de sortie pour les chevaux. La seconde porte est pour l'accès à l'entretien. La taille standard des portes d'un manège équestre est de 4 x 4 m. Les pare-bottes sont des éléments de sécurité incontournables dans les arènes d'équitation. Leur partie basse permet d'éloigner le cheval du mur afin d'éviter que la jambe du cavalier s'y coince.

Les pare-bottes permettent également de protéger les chevaux en liberté de la paroi du manège. Pour préserver la santé de vos cheveux, vous devez entretenir et arroser régulièrement le sol. L'éclairage est un élément important de la sécurité dans un manège équestre. Cet éclairage doit être réalisé avec beaucoup de soin. Vous devez vous assurer d'éclairer suffisamment et de façon homogène l'intérieur de l'espace. Lors de la construction de la surface d'équitation, n'hésitez pas à prévoir des sources d'éclairage naturel comme les surfaces vitrées. En ce qui concerne l'éclairage électrique, l'intensité lumineuse recommandée est de 300 lux. Notez que les luminaires à forte intensité sont des sources d'inconfort pour les chevaux.

Ne pas tenir compte des conditions météorologiques

Une autre erreur que vous devez éviter lors de la construction de votre manège équestre est le fait de ne pas tenir compte des conditions météorologiques de la zone d'implémentation de l'arène d'équitation. Les conditions météorologiques varient d'une région à une autre. L'aménagement nécessaire dans une zone exposée au vent ne sera pas le même dans une zone de forte chaleur. De plus, si vous ne tenez pas compte des conditions météorologiques pour votre projet de construction de manège équestre, vous risquez de choisir des matériaux non adaptés. Tous les matériaux de construction n'ont pas les mêmes propriétés physiques. Leur utilisation doit respecter des conditions spécifiques pour la durabilité de la construction. Pour être sûr de choisir les meilleurs matériaux de construction pour votre arène d'équitation, vous pouvez faire un essai de compatibilité des échantillons de ces matières premières.